Manifestation « Stop au Nucléaire »

Bruxelles, le 9 mars 2014

 

 

 

 

Le Gouvernement fédéral doit exiger une responsabilité illimitée des producteurs nucléaires en cas d’accident !

 

Ecolo sera présent ce dimanche à 14h à la manifestation organisée à Bruxelles par le collectif « Stop Tihange » au départ de la gare du Nord. Pour les écologistes, si la loi de sortie du nucléaire a été maintenue en Belgique, la prolongation incompréhensible de Tihange 1de 10 ans doit faire l’objet d’une transparence totale et inclure une responsabilité illimitée des producteurs en cas d’accidents. Le Gouvernement fédéral doit cesser d’agir en catimini en négligeant les risques.

Au niveau énergétique, la prolongation de Tihange 1 actée en novembre dernier, notre plus vieux réacteur, est en soi une expérience grandeur nature vu qu’il n’y a aujourd’hui que très peu de réacteurs dans le monde qui ont passé la barre des 40 ans. Cette prolongation porte du reste atteinte à la rentabilité des unités flexibles nécessaires à une transition vers le renouvelable et a empêché tout débat sur la modernisation du réseau et l’utilisation rationnelle de l’énergie.

Des questions continuent par ailleurs à se poser en matière de sécurité nucléaire. Ecolo rappelle notamment la négligence coupable du Gouvernement fédéral qui a acté en mai dernier le redémarrage de Tihange 2 et Doel 3 après avoir refusé d’auditionner les experts internationaux qui avaient émis publiquement leurs doutes quant à ce redémarrage.

Trois ans après la catastrophe de Fukushima, Ecolo constate également que la question de la responsabilité des producteurs en cas d’accidents continue à être prise à la légère. Fukushima nous rappelle douloureusement que lorsqu’un accident nucléaire se produit, celui-ci n’est quasiment jamais réparable et a des conséquences dramatiques sur un territoire immense et dans le temps.
Face à ces risques, la responsabilité des producteurs nucléaires en cas d’accidents est limitée à 1,2 milliard en Belgique. Il s’agit d’un niveau de couverture d’assurance entre 100 et 1.000 fois trop faible pour faire face aux coûts encourus en cas d’accidents d’après les estimations de Tom Vanden Borre (KUL) et Michael Faure (Université de Maastricht) parues dans un rapport de Greenpeace.

Ecolo a déposé des propositions de loi réclamant une responsabilité illimitée des producteurs nucléaires en cas d’accident. Cette responsabilité illimitée doit impérativement être inclue dans la convention qui est en négociation entre le Gouvernement fédéral et Suez electrabel concernant la prolongation de Tihange 1 !  

 

Ecolo refuse que cette convention se résume à un document confidentiel entre le Ministre de l’énergie et le producteur. Les citoyens méritent la transparence totale sur ce document et sur les exigences en matière de sécurité et de responsabilité qui doivent être imposées aux producteurs.

Muriel GERKENS,

Cheffe de groupe Ecolo à la Chambre

Les commentaires sont fermés.