Baisse de la TVA sur l’électricité Une solution partielle et de court terme contrairement aux aides à la réduction de la consommation d’énergie

 

 

 

La baisse de la TVA sur l’électricité est actuellement discutée au sein du Gouvernement fédéral. Pour Ecolo, cette annonce témoigne du fait que certains ont compris au sein de ce gouvernement qu’il fallait placer l’énergie au cœur d’un plan de « relance ». Il est en effet évident que les coûts de l’énergie plombent la compétitivité de nos entreprises et le pouvoir d’achat des ménages.

 

Cette baisse de la TVA, qui viendrait s’ajouter à la tarification plus juste de l’électricité actuellement en préparation dans les Régions, n’est pourtant qu’une solution partielle et de court terme à la question des prix de l’énergie.

 

Gare en effet à l’électoralisme ! La meilleure manière de protéger la population et les entreprises de la hausse de l’énergie, c’est de permettre à chacun de consommer moins d’énergie, çàd d’électricité bien sur mais aussi de gaz et de mazout. Rappelons que nous sommes à la veille de l’hiver et que remplir sa cuve de mazot coûte aujourd’hui 1000 euros plus cher qu’il y a 10 ans.

 

Le gouvernement fédéral doit donc en priorité prévoir les moyens pour compléter le travail accompli par les Régions en la matière. Ecolo plaide pour qu’il réinstaure les aides fiscales à l’isolation qu’il a supprimées il y a deux ans, pénalisant de la sorte les familles, et qu’il augmente les moyens mis à disposition des entreprises via les accords de branche.

 

Emily HOYOS,

Coprésidente d’Ecolo

 

Muriel GERKENS,

Cheffe de groupe Ecolo à la Chambre

 

 

Les commentaires sont fermés.