C’est élargir le droit au logement qui est l’urgence, pas le restreindre à nouveau !

8 juillet 2013  | Le chef du groupe CD&V à la Chambre, Raf Terwingen, propose aujourd’hui de faire passer la somme à consacrer par les locataires à leur garantie locative de 2 à 3 mois de loyer. Pour ECOLO, à l’heure où des familles de plus en plus nombreuses peinent à se loger dignement, c’est tout sauf une bonne idée. Pour ECOLO, c’est clairement non à l’augmentation de la garantie locative !

Une proposition inquiétante quand on constate la difficulté sans cesse croissante des citoyens, notamment les familles monoparentales, à accéder au logement, un élément fondamental dans la vie de chacun. La constitution d’une garantie locative de deux mois est déjà un obstacle pour de nombreux candidats locataires, et tout particulièrement pour les plus précaires d’entre eux.

ECOLO a toujours regretté que l’évaluation de la loi de 2007, prévue dans la Loi, n’ait pas été effectuée. En effet le système qui permet au candidat locataire de constituer une garantie de 3 mois maximum en payant une mensualité chaque mois a des difficultés à s’appliquer sur le terrain. Et l’attentisme du gouvernement fédéral n’arrange rien.

Pourtant en période de crise, les questions de l’accès au logement et de la qualité sanitaire et énergétique de celui-ci restent plus fondamentales que jamais. ECOLO rappelle donc sa volonté de voir mis en place un véritable fonds des garanties logement pour permettre la constitution des garanties locatives avec remboursement étalé, et via ce biais faciliter l’accès pour toutes les familles à un logement décent.

Plutôt que de restreindre à nouveau le droit au logement, c’est de ce type de solution dont les familles ont besoin pour demain !

Les commentaires sont fermés.