Round Up : Ecolo-Groen obtient une avancée significative vers l’interdiction!

 

Ecolo se réjouit des déclarations de ce jour du Ministre Borsus (MR), qui indique enfin la direction de l’interdiction du Round Up et des pesticides contenant du glyphosate. Interrogé en séance plénière de la Chambre par la députée fédérale Groen Anne Dedry, il a en effet déclaré avoir demandé à son administration d’enquêter sur les études sur lesquelles il se base pour maintenir l’usage de ces pesticides. « Un premier pas dans la bonne direction que nous réclamons depuis longtemps. Il est temps que le Ministre ouvre enfin les yeux sur le climat d’opacité qui entoure ces études et les personnes qui les dirigent. Au-delà de cette première prise de conscience, nous continuons de l’appeler à interdire l’ensemble de ces substances au nom du principe de précaution, » commente la députée fédérale Ecolo Muriel Gerkens.

Le 19 mars dernier, la députée fédérale Ecolo Muriel Gerkens interrogeait encore le Ministre Borsus sur les conflits d’intérêts potentiels autorisés à propos de l’autorisation du glyphosate. Elle faisait également le lien avec les scandales passés relatifs à l’amiante où les industriels avaient corrompu les scientifiques pour qu’ils en camouflent la toxicité mortelle.

Le Ministre Borsus a rejeté les soupçons de non-indépendances des experts belges et européens, ainsi que les liens avec les événements passés de l’amiante… tout en restant prudent.

Pour Ecolo, les révélations récentes relatives à cet expert travaillant à la fois pour l’ECHA et pour Monsanto renforcent la nécessité d’appliquer le principe de précaution relatif au glyphosate et au Round up en en refusant la prolongation de mise sur le marché. Les Verts se réjouissent donc de ce premier pas du Ministre dans la bonne direction, et resteront attentifs aux suites concrètes qu’il donnera à ses déclarations à la tribune de la Chambre.

Les commentaires sont fermés.