Une énième mesure punitive sur le dos des citoyens. Inacceptable pour Ecolo !

Le patron de la SNCB, Jo Cornu, estime que les prix des tickets de trains peuvent augmenter de 34%. Ecolo trouve cette augmentation tarifaire inacceptable ! Pour Muriel Gerkens, députée fédérale : « C’est un très mauvais signal. Au lieu d’inviter plus de voyageurs à prendre le train, Monsieur Cornu décourage les Belges à prendre le train plutôt que la voiture. Ce n’est pas ainsi que l’on va répondre à l’enjeu de la mobilité « .

Rappelons que depuis plusieurs années, le Gouvernement fédéral diminue les subventions à la SNCB. Conséquence, celle-ci transfère la charge vers les citoyens usagers du train en augmentant les tarifs des usagers « obligés » travailleurs et étudiants sans se soucier de la qualité des services proposés. Pire, le service rendu est déshumanisé comme la fermeture programmée de 33 nouvelles gares en témoigne.

En province de Liège, des distributeurs remplaceront des hommes et des femmes dans de nombreuses gares de proximité : Aywaille, Pepinster, Flémalle Haute fermeront déjà ce 1er juillet, les autres comme Rivage fermeront en 2016. Pour Ecolo, on s’attaque là à l’emploi et à la qualité du service rendu aux navetteurs dès lors qu’un distributeur se limite, quand il n’est pas en panne, uniquement à sa fonction de vente.

Dans un contexte où 3200 décès sont constatés annuellement en Belgique à cause des particules fines émises par le trafic, où le dérèglement climatique provoque catastrophes naturelles et humaines… le Gouvernement fédéral a choisi de maintenir un régime ultra favorable aux véhicules de société mais de sanctionner les navetteurs dont les personnes qui n’ont pas les moyens d’avoir un véhicule individuel. Cette Belgique a deux vitesses, nous n’en voulons plus !

Muriel GERKENS,
Députée fédérale.

Les commentaires sont fermés.